Lecture #1 Les crevettes ont le cœur dans la tête.

 

Après la playlist de la semaine dernière, on continu notre petit chemin vers de nouvelles découverte (comme Christophe Colomb qui découvre l’Amérique ouai ouai). On parle lecture Aujourd’hui. Et lecture de fille. C’est d’ailleurs un livre que typiquement je vais prêter à ma meilleure amie.

Petit résumé de la 4ème de couverture
Je m’appelle Marion, je fais 1m70 (en talons) et 52 kilos (en rêve). Je suis née en 1980 – une année détestable pour le bordeaux et franchement pas terrible pour Joe Dassin qui est mort pendant les grandes vacances – et je suis célibataire, mais ça, vous oubliez, ça ne devrait pas durer : je suis enfin décidée à trouver l’homme de ma vie… Seulement les mecs bien, c’est pas comme les métros, il n’en passe pas toutes les quatre minutes. 

Alors alors, mon livre

 

J’ai découvert ce livre un peu au hasard. One se promenait dans Agen avec mon chéri et on est rentré dans LA grande librairie (apparemment vu que je connais pas du tout cette ville).

 

J’avais envie d’un nouveau livre mais d’une lecture légère. Et c’est Typiquement le genre de livre vers lequel je me tourne dans ces moments-là. Je l’ai vu parce qu’il y a du rose sur la couverture (#shame). Je l’ai dévoré en moins d’une semaine.

 

Ce n’est pas tout mais qu’est-ce qu’on en pense ?

 

Marion à trente ans (passé mais chuut..) et elle est en quête du prince charmant, ou d’un homme avec qui passer l’hiver. Elle fait partis d’une bande de copines, elles s’auto-nomment « les louves ». Elle a évidemment deux amis gay (mais pas ensemble). Et aucun soucis ni avec sa mère ni son père ni sa sœur ni son frère ni personne de sa famille.

 

Marion c’est un peu Bridget Jones mais en France, Parisienne jusqu’au bout des doigts elle voyage tout de même beaucoup pour son travail (elle est script, et c’est d’ailleurs surement la seule chose qui roule à peu près correctement dans sa vie). Elle boit, elle fume et elle est désespérément célibataire.

 

On ne va pas se mentir rien de très nouveau dans ce livre. Cependant c’est si bien écrit, très franc, et direct. Dès les premières pages, on est embarqués avec Marion dans ses galères et on ne la lâche plus ! Ce qui est vraiment appréciable dans ce livre c’est que Marion n’est pas négative et ne se morfond pas, elle reste positive.

En parlant du style d’écriture, le livre est son journal ce sui le rends léger à lire. JE me suis demandé (et je me demande toujours) si ce n’est pas un livre autobiographique… Pas pour tout évidement ça serais trop gros.

Je ne pense pas que je reviendrais le lire, mais il passera entre les mains de mes amies c’est sûr.

 

 

Une réflexion sur “Lecture #1 Les crevettes ont le cœur dans la tête.

Laisser un petit mot

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s